6 août 2008

Le Thouet à Montreuil-Bellay

Le Thouet, fluvius Toarus : première mention en 905. Source à 225 mètres d'altitude près de Secondigny, dans la Gâtine parthenaise. 152 kilomètres, dont 31 dans le Maine-et-Loire. Principaux affluents : le Palais, le Cebron, le Thouaret, l'Argenton et la Dive. Son réseau couvre 3396 km² et draine le nord du Poitou et le Sud-Saumurois. Son débit d'étiage est parfois inférieur à 2 mètres cubes quand celui de ses crues est estimé à 108 mètres cubes par seconde. Il se jette dans la Loire à Saint-Hilaire-Saint-Florent, à une altitude de 25 mètres.


Jusqu'à la fin du XIXe siècle, le Thouet fut navigable de Montreuil-Bellay, en aval de la chaussée du Château, jusqu'à sa confluence avec la Loire, à Saint-Hilaire-Saint-Florent.
Nous découvrons ici en canoë le premier bief navigable de la rivière autrefois canalisée, de cette chaussée du château jusqu'à la première écluse, dite de la salle.

Illusion de navigation un jour de festival à Montreuil-Bellay.

Le premier bief autrefois navigable du Thouet, à Montreuil-Bellay

A et 1 - Au XVe siècle, les seigneurs de Montreuil, les d'Harcourt, firent construire une série de ponts parallèles à un gué désaffecté afin de conserver l'ancien cheminement de la Chèvre qu'il prolongeait. Ces ponts reliaient entre elles les deux rives du Thouet et des îlots pour aboutir rive droite entre la Tour du Boëlle et l'Auberge des Isles qui était peut-être un ancien octroi. Ces ponts furent plusieurs fois endommagés par les crues de la rivière et se sont effondrés définitivement en 1577. La vieille chaussée a disparu en partie, remplacée en amont par un barrage moderne perpendiculaire à la rive gauche.

Les ruines des anciens ponts gothiques, effondrés en 1577.

2 - L'ancien moulin à eau, dit du Château, a disparu dans un incendie dans la nuit du 7 août 1896. L'actuel, désaffecté, a été construit aussitôt après dans le style Renaissance.

3 - 4 - 6 - Le port montreuillais sur le Thouet s'est déplacé deux fois. D'abord aménagé rive gauche (port Guibert), légèrement en amont du pont actuel, il fut transféré rive droite (port Hamelin) quand fut construit en 1710 un nouveau pont (situé dans le prolongement de l'actuel, mais contre la rive gauche). Le troisième port, le port Sainte-Catherine, fut créé rive gauche en 1862.
Le port Sainte-Catherine, aujourd'hui désaffecté.


4 - La première pierre du pont Napoléon, oeuvre de l'ingénieur Normand, fut posée le 9 octobre 1908. Détruit par les Allemands le 29 août 1944, il fut reconstruit plus large, comme le montre la couleur plus claire des pierres des arches.

5 - Le pont de 1710 fut emporté par une crue en 1798.

Plan des ruines du pont construit en 1710. (A.D.M.L.)

7 - Base de canoë-Kayak, ouverte l'après-midi tous les week-ends et jours fériés en mai, juin et septembre ; tous les jours en juillet et août.

8 - Une chaussée, de date indéterminée, "faite avec des pieux, des fagots de bois et des troncs d'arbres, le tout enrobé de terre glaise" barre la rivière sur toute sa largeur. Elle a permis la création d'une réserve d'eau nécessaire au fonctionnement du moulin de Varenne, dit aujourd'hui "de la Salle" vu sa situation proche du château du même nom, légèrement en aval. Vers 1603, fut aménagé un bassin de forme ovale, première écluse sur le Thouet, pour la descente des bateaux de Montreuil à Saumur. Cette écluse, comme celles de Rimodan et de Bron, est dite "archaïque", autrefois fermée par deux portes marinières, ce qui était un grand progrès par rapport aux chaussées munies d'une seule porte - comme à la Motte - qui vidait le bief amont à chaque passage de bateaux. Il n'existerait plus en France que 4 de ces vieilles écluses, dont trois sur le Thouet, donc.



Le Thouet à l'ancien moulin de la Salle, l'écluse archaïque.


Balade sur le Thouet au pied du château de Montreuil-Bellay.
A l'extrême droite, la Maison Dovalle, où naquit le poète Charles Dovalle (1807- 1829).

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Magnifique travail! :-)
Belles salutations de Zürich

bb_am a dit…

Je m'associe au commentateur anonyme de Zürich
et me réjouis d'un jour visiter votre belle région :)
Amitiés de HK!

Charles a dit…

Salut à toi, Jacques la mémoire de Montreuil-Bellay et du Thouet !
N'empêche que si on arrivait à déterminer avec certitude que les paléo-écluses du Thouet sont de la fin du Moyen-Âge, ça m'exciterait autrement plus que 1603, alors que des écluses à sas "modernes" existent déjà sur d'autres rivières de France, comme l'Yèvre...
Bien à toi.
Charles le Ségusiave.